Puccini

photo  ballet Puccini photo  ballet Puccini photo  ballet Puccini photo  ballet Puccini
Julien Lestel se forme à l’Ecole de Danse du Ballet de l’Opéra National de Paris et au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient un premier prix. Il travaille avec Rudolph Noureev qui lui propose de danser Cendrillon au Théâtre San Carlo de Naples. Il intègre des compagnies prestigieuses comme les Ballets de Monte Carlo, le Ballet de l’Opéra National de Paris, le Ballet de Zürich où il est nommé danseur principal puis le Ballet National de Marseille où Marie-Claude Pietragalla lui demande d’être son partenaire pour danser le répertoire classique.
 Julien Lestel travaille avec les plus grands chorégraphes : Noureev, Robbins, Kylian, Forsythe, Preljocaj, Roland Petit, Pina Baush, Carolyn Carlson, Thierry Malandain… et danse les chorégraphies de Petipa, Balanchine, Neumeier, Lifar, Nijinsky….En 2006, il fonde la Compagnie Julien Lestel. En 2007, il chorégraphie une pièce pour le Ballet National de Marseille, Somewhere pour treize danseurs. 
En 2008, Pierre Cardin l’accueille dans son théâtre à Paris pour présenter la première de son ballet  Les Âmes Frères.
En 2009, il créé Constance à l’Opéra de Marseille. En 2010 l’Opéra de Marseille accueille sa  création Anastylose avec, au piano, le célèbre pianiste François-René Duchâble et Pierre Cardin lui confie la chorégraphie de sa nouvelle production Casanova. Il crée Corps et Âmes au Théâtre des Champs-Elysées à Paris en 2011, sur une création musicale de Karol Beffa. En 2012 il chorégraphie Fragments et le Sacre du Printemps. La même année il crée la pièce Next pour le Jeune Ballet de Lyon. En 2013, La Paix des Étoiles est présentée au Festival Off d’Avignon et au Dôme de Marseille, alors Capitale Européenne de la Culture. En 2014, il présente ses nouvelles créations Puccini à l’Opéra de Massy et Roméo et Juliette à l’Opéra de Marseille.Le ballet Puccini est une pièce d’une heure interprétée par onze danseurs de la Compagnie Julien Lestel. Il magnifie les destins tragiques des héroïnes de Giacomo Puccini : Manon Lescaut, La Bohème, Tosca, Madame Butterfly… Il soulage les souffrances des bouleversantes héroïnes du compositeur, de celles qui se sont enfuies, querellées, qui ont été trompées ou délaissées, puis se sont éteintes. Intensément moderne dans ses émotions, la musique impressionne dès les premières mesures. Comme attirée, la danse se porte à la hauteur de cette puissance musicale et vient confondre la force de ces deux arts dans une nouvelle harmonie, imaginée et saisissante. Dans une sobre mise en scène, onze danseurs dessinent une partition chorégraphique somptueuse, rigoureuse, énergique et sensuelle. Admirateur inconditionnel du compositeur disparu il y a 90 ans, Julien Lestel signe une chorégraphie imprégnée de passion et de frissons qui vont crescendo. Des tempéraments de feu, des élans de grâce : l’équilibre parfait entre musique et danse, dans un halo de beauté… Un ballet hors norme, irrésistible et poignant.Logo Puccini AC Opera Ballet Production
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone