Philippe Solano

Ballet du Capitole de Toulouse

Né à Cannes, Philippe Solano étudie la danse classique au Centre Choréa Danse de Grasse sous la direction de Claudine Andréo, une période pendant laquelle il remporte plusieurs médailles d’or dans de nombreux concours. A l’âge de 17 ans, il intègre la jeune compagnie Europa danseoù il dansera le rôle titre dans « Mercure » de Thierry Malandin, « Pulcinella » de Ana María Steckelman ainsi que « Parade » de Léonide Massine. Il rejoint ensuite le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux et y dansera quelques ballets du repertoire classique de Charles Jude. Lauréat du célèbre concours international Youth America Grand Prix, il se verra recevoir des bourses d’études en Amérique du Nord telles qu’au San Francisco Ballet school ainsi qu’à Jacob’s Pillow. C’est à l’issue de ces opportunités qu’il se fait remarquer par Nina Ananiashvili, pour intégrer en tant que soliste et à seulement 19 ans le Ballet National de Géorgie à Tbilissi. Il y dansera de nombreux rôles dans des grands ballets du répertoire tels que « Tarantella » de George Balanchine, « Casse-Noisette », « Giselle » ou « Le Lac des Cygnes » de Alexeï Fadeyechev et aussi « Dreams about Japan » de Alexeï Ratmansky. C’est en 2012 qu’il se fait connaitre du grand public en participant à l’émission télévisée La Meilleure Danse sur M6 en finissant à la 2ème place. Il poursuit sa carrière de danseur chez Angel Corella Balletà Barcelone où il fera une grosse tournée aux Etats-Unis puis entre dans la prestigieuse compagnie du Ballet de l’Opéra National de Paris sous la direction de Brigitte Lefèvre pendant deux années. En 2014 il retourne en Espagne, cette fois-ci à Madrid, dans la célèbre compagnie du chorégraphe Victor Ullate et y interprètera ses grands ballets dont « Jaleos », « Samsara », « El Sur », « Amor Brujo » et « Bolero ». Depuis 2015, il fait partie du Ballet du Capitole de Toulouse sous la direction de Kader Belarbi, où il sera rapidement promu demi-soliste. On lui donnera l’opportunité de danser des seconds rôles mais aussi des premiers rôles tant classiques que néo-classiques ou contemporains dans des ballets de grands chorégraphes comme Rudolf Noureev, Roland Petit, Angelin Preljocaj, William Forsythe, Oleg Vinogradov, Maurice Béjart, Cayetano Soto et Kader Belarbi. Le 1er Mars 2019, il sera promu au rang de Soliste au Ballet du Capitole. En parallèle de sa carrière de danseur, Philippe Solano est aussi invité en tant que professeur de danse classique dans les écoles de danse et festivals ainsi que dans plusieurs Galas.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone