Danseuse Heloise Bourdon AC Opera Ballet Production

Héloïse Bourdon

Ballet de l’Opéra National de Paris

Héloïse Bourdon commence la danse à 8 ans, dans les cours de Max Bozzoni. Un an plus tard, elle remporte le 1er Prix de la Scène Française à l’unanimité du Jury. En 2000, elle entre à l’École de Danse de l’Opéra de Paris. A 16 ans, elle est engagée dans le Corps de Ballet de l’Opéra. Élevée au grade de Sujet en 2011, Héloïse participe depuis à toutes les grandes productions de la compagnie, où lui sont confiés des rôles de première soliste. C’est ainsi qu’il lui a été permis de s’illustrer à 20 ans dans « Nikyia » dans La Bayadère (R. Noureev), « Myrtha » dans Giselle (P. Bart), « La Reine des Dryades » dans Don Quichotte, et dans La Belle au Bois Dormant le rôle d’« Aurore » (R. Noureev). Benjamin Millepied lui confie le rôle d’ »Étoile » dans Le Lac des Cygnes à l’Opéra (R. Noureev). On lui confie également, le rôle titre dans Etudes (Lander), Thèmes et Variations (Balanchine), « Clara » dans Casse-Noisette, « Gamzatti » dans La Bayadère. Elle est invitée en guest au Théâtre Marinsky (Saint-Petersbourg) pour interpréter « Odile-Odette » dans Le Lac des Cygnes (Petipa), et à Moscou pour danser « Clara » dans Casse-Noisette et « Kitri » dans Don Quichotte. En 2010, elle reçoit Le Prix du Cercle Carpeaux et en 2011 le Prix du Public AROP. En 2013, à l’issue de la Tournée de L’Opéra de Paris à New York, Héloïse se voit élue, par la célèbre journaliste américaine Jennifer Stahl de Pointe Magazine, au top 10 des meilleures interprétations de l’année après Alina Cojocaru, Sylvie Guillem, pour son interprétation du « Pas de Deux des Vendangeurs » dans le ballet Giselle.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone